Hypnose

L’hypnose, vaste sujet…

Tout le monde ou presque a vu, à la télé ou en spectacle, des gens faire des trucs bizarres, semblant perdre tout discernement en obéissant à l’hypnotiseur… ça, c’est l’hypnose de spectacle. En réalité, ces personnes ont préalablement donné intérieurement leur accord pour vivre cette expérience et, souvent, l’hypnose n’est ici qu’un prétexte à « se lâcher ».

En séances d’accompagnement vers le changement, j’utilise l’hypnose éricksonnienne, dont les fondements sont la bienveillance et la focalisation entière sur ce que souhaite le sujet.

L’hypnose éricksonnienne est un outil qui permet d’induire des états modifiés de conscience, dans lesquels l’attention est orientée spécifiquement. Vous vivez ces passages plusieurs fois par jour ; dès que vous « décrochez » en quelques sortes et/ou à chaque fois que vous êtes très concentré(e) (en regardant un film, en lisant un livre, en faisant du sport, en bricolant, etc.). C’est un état naturel. Il est intensifié en séance pour communiquer avec votre inconscient, qui sait exactement ce qui sera le plus adapté pour vous et comment l’atteindre de la façon la plus écologique, c’est-à-dire en considérant l’ensemble de vos aspects intérieurs.

Vous pourrez ensuite utiliser lauto hypnose, chez vous et ailleurs, pour recontacter cet état particulier et y faire vos propres découvertes et changements…

L’hypnose est un art, au service du changement ; Kevin Finel, directeur de l’Arche où je suis en formation, en donne de magnifiques démonstrations en vidéos sur You Tube dans ses Cabinets Publics.

Publicités